Voyage chromatique à Kaysersberg

Jadis, les couleurs des façades signalaient les métiers des habitants : le vert pour les artisans du tissu et du cuir, le rouge pour ceux du fer, le jaune pour les boulangers et pâtissiers, le bleu pour les artisans du bois, tandis que le crème était attribué aux métiers de la construction – bien qu’il eût été plus logique de l’affecter aux pâtissiers!

Bois massif – hêtre PEFC de Franche-Comté
Ficelle en coton ciré certifiées OEKO-TEX

Catégorie : Étiquettes : ,